Mercredi 8 décembre 3 08 /12 /Déc 13:55

Vous n’êtes pas sans savoir que la Russie va recevoir la Coupe du Monde en 2018 et le Qatar en 2022 ! Essayons de voir dans cet article pourquoi ces désignations (enfin surtout celle du Qatar) fait grincer pas mal de dents. Je vais développer dans un premier point les intérêts à recevoir une Coupe du Monde puis détailler les 2 candidatures en présentant le pays, le football dans celui-ci et pourquoi il y a débat sur leur choix.

 

Pourquoi les pays se battent-ils pour recevoir la Coupe du Monde ?

 

Mon 1er point fera certainement rire les initiés mais être pays hôte ne nécessite pas obligatoirement une victoire à la fin (5 cas en 19 éditions dont 3 avant 1966, le dernier cas étant la France !). Par contre, il y a une certaine corrélation, continent hôte et continent victorieux si on part du principe (franc et honnête) que certains continents ne peuvent pas gagner la Coupe du Monde à ce jour (Afrique et Asie) => seul le Brésil a réussi cet exploit de gagner à l’extérieur de son continent… en 1958 en Suède !

 

L’investissement pour le pays hôte est d’environ 1,5 à 2 milliards d’euros : stades + rafraichissement (ou construction) des points touristiques (dessertes, aéroports…) ! Ce cout est principalement supporté par l’Etat mais quelques sponsors (voire mécène) apportent leur pierre à l’édifice. Alors certes, ce cout n’est pas neutre mais il y a donc une modernisation de différents secteurs d’activités et surtout lors de l’évènement, un afflux de touristes ! Les économistes considèrent qu’une Coupe du Monde augmente de 0.5% à 1% le PIB* sur une durée d’1 an ou 2 ans suivant le résultat de l’équipe hôte lors du tournoi (ex. en 1998, où le PIB* de la France progresse de 2.3% en 1997, 3.5% en 1998 et 3% en 1999 !).

Qui dit surcroit d’activité (+ d’1 million de visiteurs !) dit création d’emplois (CDI ou CDD) => cela dépend bien entendu du pays car entre l’Allemagne qui a créé 50000 emplois et l’Afrique du Sud 150000, la différence est due à l’habitude du pays à recevoir les touristes et aussi aux infrastructures existantes !

 

Dernier point mais pas le moindre : la médiatisation et donc la vitrine ! La FIFA estime qu’il y a eu 35,6 milliards de téléspectateurs cumulés lors de la Coupe du Monde 2006 ! Toutes ces personnes regardent le match mais lors de l’avant match, de la mi-temps, de l’après match et également lors des journaux TV, émissions de foot… on parle du pays, de la ville où son équipe nationale est ! Si on faisait une équivalence en cout publicitaire, cela couterait des milliards d’euros ! L’Allemagne (qui est un pays à la mode en ce moment au niveau politique, fiscal…) a bien surfé sur la Coupe du Monde 2006 pour augmenter son nombre de touristes et surfer sur la modernisation des stades pour augmenter leur nombre de spectateurs (et donc merchandising, billetterie…) !!!

 

On vient de voir que recevoir une Coupe du Monde est un investissement mais que si tout est géré normalement, le pays en tire un bénéfice énorme pour la population (modernisation transports…), pour les clubs (modernisation des infrastructures) et pour le tourisme (énorme visibilité au niveau mondial) ! Voyons ce que les pays hôtes 2018 et 2022 ont de beau à nous apporter.

 

Russie 2018

 

Petit retour géopolitique : la Russie est née de l’explosion de l’URSS lors de la chute du mur de Berlin en 1989. Seul pays faisant parti de 2 continents (Europe et Asie), il est grand comme 31 fois la France ! C’est le 8ème pays en termes de PIB en sachant qu’il se repose sur des ressources minières et énergétiques importantes. Il reste un des derniers pays communistes au monde (avec la Chine, Cuba, Venezuela…) avec un pouvoir assez rigide et une démocratie bancale (le Maire de Moscou est imposé par le pouvoir Russe et il n’est donc pas élu par les Moscovites). A noter qu’il existe un conflit interne entre les Russes et les Tchétchènes et c’est une forte menace d’attentas si le conflit perdure !

 

Au niveau du football, la Russie ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du Monde 2010 (éliminée en match de barrage par les Slovènes) alors qu’ils sortaient d’un très bel Euro 2008 (éliminée en demi-finale par l’Espagne). Le Championnat Russe attire certaines stars (Wagner Love, Bruno Alves…) grâce aux pétrodollars. Les équipes phrases sont le Zenith St Petersbourg (Coupe UEFA et Super Coupe d’Europe 2008), le Spartak Moscou, Rubin Kazan (Champion de Russie 2008-2009)…

 

La candidature Russe est très ambitieuse avec 16 stades dont la majorité est à construire (10 à construire, 4 à agrandir et donc 2 resteront en l’état avec quelques légers rafraichissements). W. Poutine (1er ministre car il ne pouvait se représenter pour un 3ème mandat de Président de Russie, la constitution l’interdisant!) a déclaré débloquer dès l’officialisation 1 milliard d’euro. Tous les stades sont dans la partie européenne (Ouest de la Russie) et ont une capacité minimale de 43000 places (majorité à 45000 et le plus important à 89000 places).

 

Pourquoi la candidature Russe fait-elle débat ?

Les Anglais étaient favoris et ils se font sortir dès le 1er tour de l’élection ! Un Rosbif (surnom rugbystique des anglais) énervé est un Rosbif déchainé ! Ils mettent en avant l’interventionnisme soutenu de Poutine et le fait qu’il est marginalisé les révélations de corruption des membres de la FIFA (les Russes peuvent corrompre ?!). Voyons, pourquoi les membres de la FIFA ou du CIO (Comité International Olympique) serait-il corruptible ? Parce qu’ils ont entre leur main des milliards d’euros de retombées pour le pays qui sera désigné hôte ? « Non dites-moi pas que c’est pas vrai !!! ». Allons, soyons sérieux, bien sur que les membres qui ont ce pouvoir flirtent avec la ligne pour ne pas dire sautent les pieds joints de l’autre coté ! Quand en plus vous mettez un pays comme la Russie pour qui la corruption est monnaie courante, cela donne Russie 2018 (et même Sotchi 204 où auront lieu les JO d’hiver…)

Petit aparté sur nos amis anglais qui viennent pleurer comme des vierges effarouchés que le politique est intervenue, que l’investissement sera énorme… mais peut-on parler de Londres 2012 ?! T. Blair n’avait-il pas vu le Pdt du CIO en tête à tête ce qui est interdit dans le règlement ? Le budget initial n’a-t-il pas explosé ? N’ont-ils pas mentis volontairement sur ce budget initial que certains pays (dont la France) disaient dès le début qu’il était sous-estimé ? Alors, respectons un acte sportif très anglais : Fair-Play ! Les anglais ont été meilleurs que les français pour 2012 (ou plus malins) et les russes les ont eu sur 2018 => dur lois du frico-politico-sportif !

 

Mise à part ce souci de corruption mais nous ne vivons pas malheureusement dans le monde des Bisounours (ce qui ne veut pas dire qu’il faille accepter cela), la Russie de part sont histoire footballistique mérite autant que la majorité des pays à recevoir cet événement ce qui n’est pas forcément le cas du Qatar. On va voir pourquoi dans le point suivant !

 

Qatar 2022

 

Petit retour géopolitique : contrairement à ce que l’on pourrait penser, le Qatar est un pays moyen au niveau de la production de pétrole à l’échelle mondiale (il est tout de même membre de l’OPEP) en sachant que ce secteur apporte 80% des richesses du Qatar. Son autre richesse est le gaz naturel où ils sont 3ème producteur mondial et 1er exportateur de gaz liquéfié. La Qatar est un pays musulman dirigé par un Emir (Hamad Bin Khalifa Al Thani), la démocratie est inexistante (aucun parti politique n’est autorisé) et le droit des femmes est très limité !

 

Au niveau du football, l’argent a permis d’attirer quelques anciennes gloires (Guardiola, Desailly, Batistuta… et actuellement Juninho, Koné, Dindane) ! Ce championnat regroupe les vieilles gloires (ou joueurs ayant besoin de combler leur compte en banque) qui jouent avec des qataries. Comme dirait Georges « What else ? » => rien !!!

 

La candidature Qatarie : portée haut par notre Zizou national qui on le sait à toujours été proche… de son compte en banque, les qataries ont réussi un grand coup !  La candidature s’articule autour de 12 stades tous à construire et tous climatisés ! Leur capacité sera de 43000 à 86000 places soit dans la moyenne des autres candidatures. Une chose est sure : cette coupe du monde nous en mettra pleins les yeux à tous points de vues (stades, hôtels, transports…).

 

Pourquoi la candidature Qatarie fait-elle débat ?

L’implication de Zidane : les mecs qui gèrent sa communication doivent se tirer les cheveux avec ses grands écarts permanents : ELA – Qatar ! Pour info, il a touché 11M€ ce qui représente pour lui 1an1/2 de salaire pour vous ou moi. Oui Zidane est une marque, oui c’est normal de payer une marque mais pourquoi fait-il cela ? Il n’a pas besoin de cette somme, il nuit à son image avec cela et perd énormément de crédibilité devant les joueurs (dont je fais parti) qui se disent : « Ce mec ne pense qu’au fric ! ». Quand on regroupe cela avec les dires de Eugène Saccomaneau sur son anecdote où Zizou lui aurait dit qu’il n’aurait rien touché sur un livre…, sur Michel Drucker qui s’est fâché avec lui car il l’avait critiqué (Drucker s’est fâché qu’avec 2 personnes : Zizou et récemment Marine Le Pen) !!!

Des beaux stades : avez-vous déjà vu des images TV de rencontres au Qatar ? Le public Monégasque est un public très présent, fanatique à coté de cela !!! Les stades sont vides… Une rumeur circule disant que les stades seraient ensuite démontés (à la manière des Pyramides ?) et reconstruit en Afriques : si c’est le cas, je dis chapeau bas mais permettez-moi d’émettre quelques doutes ! Rappelez-vous de l’Afrique du Sud où tous les stades n’étaient pas pleins et des reportages en Juin ou Juillet prochain (1 an après cette Coupe du monde) vont très certainement montrer que les stades ne servent à rien à part des matchs où 1/10 sera garni)

Vient un point qui me faire halluciner : il fait 50° l’été et ils ont prévus de climatiser les stades qui je l’espère seront fermés (vous me direz, ils font bien des stations de skis la bas !!!). Je dis super au niveau économie d’énergie et la encore une rumeur circule : la climatisation serait gérée par des panneaux solaires ! Encore une fois, je dis chapeau si c’est le cas…

Pour aller droit au but, je n’aime pas cette candidature car elle résume à elle seule les dérives du football : Argent roi ! Le Qatar n’a aucune légitimité au niveau du foot, le Championnat attire les has been en manquent d’argent sans pour autant développer le football, la formation (…) et tout cela est sur l’image de Zidane qui pour le coup, s’en est mis pleins les poches !!!

 

Vous aurez donc compris que pour moi le choix de la Russie est légitime mais celui du Qatar est illégitime footballistiquement parlant ! Bref, l’argent confirme son impact primordial !!!

 

YJ

 

*Pour rappel, le PIB (Produit Intérieur Brut) est la richesse créée dans le pays (que les sociétés qui y investissent soient française ou non)

Par Jaginho - Publié dans : Economie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Conseiller à des amis

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés